Le kitesurf, sport pour les enfants ?

kitesurf

Votre enfant est très attiré par le kitesurf ? Normal, il vous voit pratiquer ce sport depuis qu’il est tout petit. Du coup, vous avec très envie de l’initier et de pouvoir pratiquer ensemble mais vous avez aussi peur des risques que ce sport représentent pour les plus petits. Sachez qu’il existe des cours et stages destinés aux enfants un peu partout et que le matériel est adapté à leur jeune âge.

Les stages de kitesurf pour les enfants

La très grande majorité des écoles de kitesurf proposent des cours pour les enfants et pour les jeunes adolescents. Il leur suffit de posséder le matériel adapté. Des structures comme l’UCPA (Union Nationale des Centres Sportifs de Plein Air) proposent également des week-end et séjours sportifs autour du kitesurf. A partir du moment où l’enfant est à l’aise dans le milieu aquatique, il n’y a pas d’autre contrainte à l’apprentissage du kitesurf. Le premier contact avec ce sport se fait sur la plage hors de l’eau. Il s’agit dans un premier temps de maîtriser parfaitement la voile à terre. Cette étape est également primordiale dans l’apprentissage des consignes de sécurité : respect des aires de montage, décollage et atterrissage des ailes de kite, respect des règles et des zones de navigation, pratique toujours accompagnée, choix du matériel de kitesurf adapté, connaissance des conditions météorologiques de navigation.

Lorsque l’enfant maîtrise la voile, l’apprentissage du kitesurf se poursuit dans l’eau.

L’enfant doit s’amuser et prendre du plaisir dans la pratique de ce sport.

Pour ce qui est des règles de sécurité, aucune crainte à avoir. Chaque enfant est encadré par un professeur, qui est spécialement formé pour enseigner cette pratique sportive aux enfants.

Côté technique

La pratique du kitesurf est complètement compatible avec le jeune âge des pratiquants. Ces derniers montrent souvent une plus grande aisance que leurs aînés dû principalement à leur souplesse et à leur imprudence. Ils n’ont en général peur de rien et ils acquièrent rapidement la technique. Il suffit en général de quelques heures de cours pour que les jeunes pratiquants soient autonomes avec leur planche et leur voile.

Côté théorie

Le point faible des plus jeunes réside dans leur capacité de concentration et dans leur capacité d’évaluation de la situation dans laquelle ils peuvent se trouver. Ils doivent tout d’abord comprendre l’importance de la météorologie et les enjeux avant de préparer sa voile.