Découvrez la trottinette freestyle

trottinette-freestyle

Votre enfant est un adolescent qui aimerait pratiquer un sport fun et un peu extrême. Vous ne souhaitez pas qu’il prenne autant de risque pour autant à sauter dans les airs comme font les motards en fMX. Le parapente, hors de question. De toute façon il est encore trop jeune pour cela. Pourquoi ne pas lui faire découvrir la trotinette freestyle ? La trottinette freestyle est un sport fun et extrême mais au final très accessible. Il n’est pas aussi dangereux que le motocross ou même le BMX. Ce n’est pas pour autant que votre enfant n’aura pas droit à son lot de sensations …

Des tricks d’enfer sans grand danger

En trottinette freestyle, on prend plaisir à exécuter des figures, figures appelées aussi « tricks » dans le jargon. La particularité de la trot’ c’est qu’il n’y a pas besoin de s’envoyer en l’air à des hauteurs qui mettent en péril l’intégrité de l’enfant. Non, avec la trotinette freestyle, on peut effectuer des figures à même le sol, un peu comme en skateboard. Bien sûr, vous pouvez faire de la trotinette à l’extrême sur des rampes énormes qui vous enverront à des hauteurs vertigineuses. Mais, lorsqu’on débute en trotinette freestyle, on peut déjà très bien s’amuser simplement en roulant sur le bitume. Des tricks, tels que le Tailwhip par exemple peuvent s’effectuer sans avoir besoin de prendre beaucoup d’élan.

La trottinette freestyle, à partir de quel âge ?

Y’a-t-il un âge minimum pour pratiquer la trotinette freestyle ? On peut le situer autour des 5 ans. En deçà de cet âge, l’enfant peut très bien faire de la patinette, mais pas de la trottinette freeestyle. A cet âge, les enfants ont leur os encore peu solidifiés. Il convient donc de les protéger au niveau des articulations (genouillères, coudières..) sans oublier bien sûr le casque. On ne ride pas sans casque, surtout lorsqu’on débute car c’est durant cette phase de découverte que les accidents bêtes arrivent. On peut se faire très mal en chutant doucement si l’on n’est pas équipé convenablement. Pensez-y. Pas besoin de rouler comme un dératé pour se casser un coude, il suffit de mal tomber et de rider sans protections.