Comment bien choisir ses accessoires pour jouer au billard

image1

Le billard est un jeu passionnant aux multiples facettes. La pratique est en effet très différente entre les parties rapides du billard américain, les parties interminables où s’affrontent les stratèges du snooker et le billard français qui requiert une grande maîtrise des effets et n’est pas adapté aux débutants.

Petit tour d’horizon des accessoires de billard indispensables pour accompagner la table que vous avez décidé de vous offrir pour vivre votre passion à fond à la maison !

Une grande variété de queues de billard

Comment ne pas commencer par parler de la queue de billard, cet outil qui va devenir le prolongement de votre bras et qui doit vous permettre d’être le plus précis possible, tant en termes de direction que de puissance. Pas si simple de s’y retrouver lorsque l’on n’est pas un pratiquant assidu qui fréquente les salles depuis des années. L’important c’est bien évidemment de vous sentir parfaitement à l’aise avec la queue que vous choisirez, il faut savoir faire confiance à son feeling. L’esthétique est un paramètre qui peut également rentrer en ligne de compte et vous donner un petit supplément de confiance.

Première chose à décider, voulez-vous une queue monobloc ou une queue en deux parties que vous pourrez facilement transporter ? Dans tous les cas, on distingue deux parties. Il y a la partie basse que l’on appelle le fût et dont le diamètre et le poids vont varier. Puis il y a la partie plus fine sur laquelle est fixé le procédé, il s’agit de la flèche. Les produits haut de gamme sont fabriqués avec des bois nobles sélectionnés pour leur souplesse, leur dureté… On conseille en général aux débutants des queues polyvalentes de poids moyen (+/- 500 g). Il faut savoir qu’une queue légère donne moins de puissance aux coups tandis que le poids rend le contrôle de la vitesse plus difficile.

En fonction de la discipline que vous pratiquez, il est recommandé d’opter pour un procédé – il s’agit de l’embout avec lequel on frappe la bille – d’une certaine dimension :
 Carambole (ou billard français) : de 11mm à 13mm
 Billard américain : de 12mm à 13mm
 Pool : de 8mm à 9mm
 Snooker : de 9mm à 9.5mm

image2

Le choix des billes

Bien entendu, chaque discipline a ses propres billes. S’il existe des dimensions standard pour les jeux principaux, on trouve aussi des variantes pour la pratique occasionnelle sur des tables plus petites que celles utilisées en compétition officielle. Côté fabrication, les billes de billard les plus qualitatives sont en résine phénolique, elles offrent une durée de vie très largement supérieure aux autres billes en résine polymère ou polyester. Car il faut savoir qu’une bille de billard s’use et qu’elle peut après avoir reçu des dizaines et des dizaines de milliers de chocs perdre sa parfaite répartition des masses. Le joueur loisir ne s’en apercevra pas mais les professionnels ne plaisantent pas avec l’usure des billes.

Ne sous-estimez pas l’importance de la craie

Se saisir de son cube de craie, celui que l’on appelle souvent le bleu, et le faire tourner machinalement sur le procédé est un réflexe pour tous les joueurs. Mais ce geste a bien sûr une utilité puisque la craie sert à optimiser l’adhérence du procédé sur la bille et à éviter la fausse queue. Il est donc intéressant de s’offrir des craies de qualité. Et pensez à choisir une craie dont la couleur est la plus proche possible de celle de votre tapis, cela fera moins de marques.

Le gant de billard et la serviette

La serviette est plébiscitée par les joueurs qui ont tendance à avoir les mains moites ou qui transpirent facilement, notamment quand ils sont sous la pression. Elle permet de conserver une queue sèche qui coulisse bien entre les doigts. Certains préfèrent s’équiper d’un gant qui garantit une glisse parfaite en toutes circonstances. La plupart des modèles ne couvrent que les trois doigts utilisés au billard.